Quel devenir pour mes armes ?

     Après plusieurs discussions avec ma famille, mes amis, mes conseillers juridiques, mes représentants du Tir Sportif, j'ai décidé de me séparer d'une grande partie de ces armes, dont nous avons hérité, notamment celle de guerre.

 

A savoir:

  • Les armes neutralisées (1944 & 1945) seront proposées à des musées Normands.
  • Les armes militaires de mon frère décédé seront déposées, après restitution, pour être vendues dans des armureries spécialisées.
  • Quelques armes civiles de tir sportif (notamment en 22 Long Rifle) seront conservées les autres seront vendues.
  • Les armes à poudre noire seront conservées car je pratique plusieurs disciplines en armes anciennes.
  • La collection de couteaux et poignards de combats ne sera pas conservée, elle sera vendue prochainement aux enchères à CAEN.
  • Les munitions dans les calibres dont je me sépare seront détruites.

 

Voilà c'est avec un grand déchirement que je prend ces décisions, mais qui sont nécessaires à un nouveau départ.

Le dénonciateur anonyme et les autres dénonciateurs connus auront réussi à me faire perdre (mais volontairement) une partie de cette collection, mais ils n'ont pas atteint mon Honneur.

En espérant que cela participe à la fin de mon deuil, car mon petit frère me manque encore ce soir.

Demain, après demain et les jours suivants je profiterai encore plus de mes enfants, de mes petits enfants et de mon épouse.

A vous tous Amis, Copains et Inconnus qui m'avaient soutenus n'essayez pas de me convaincre de revenir sur ma décision, respectez mes choix.

Mais je compte sur vous tous pour m'aider à punir en Justice celui et/ou ceux qui ont calomnié les dirigeants de notre club de tir (le Président, le Secrétaire et moi comme vice-président)

 

A bientôt 

A la pêche, à la chasse, aux pas de tir, où Dieu le veut!